20 novembre 2014

Acronymes ré-interprétés

TOCTout Objet Calciné
Taxe Originale Culinaire
Tentative d'Occupation Clémente
Tâche Occasionnel Charitable

 

Voter Toute TendanceVTT
Vivre Tout Tordu
Vente Verger Touristique
Vieux Tonton Teigneux

 

OVNIOnze Vendeurs Nullement Intelligents
Ouragan Violent Nullement Incontrôlable
Oiseau Volant Nuage Interdit
Ombrelle pour Volatiles, Nénuphars, Insectes

 

TACRTraitement Caritatif des Agents de la Réussite
Titre Conquis Au Rabais
Travail Collectif Anti-Repos
Train Complet Alerte Rouge

 

VOSTValeur des Objets Sans Tain
Viking Organisé Seul et Tendre
Vérificateur Ordinaire de Singes Têtus
Vélo d'Occasion Super Tordu

 

 

AAAAAAcronyme, Acrostiche, Anadiplose, Abécédaire, Allitération
Amicale Autonome des Auteurs Autorisés à Abdiquer
Association Artistes Autistes aux Âges Accessibles
Abri Anti-Atomique pour les Amis des Abrutis

 

LPOLocation de Placards Ouverts
Loueur de Purin d'Ortie
Loi Pouvant être Oubliée
Loustic Prometteur pour Oscar

 

HADOPIHauteur Authentifiée Des Oscars Pour l'Information
Hourra Aux Doctrines Oniriques Parfaitement Indigestes
Hêtraies Assaisonnée de Divers Orties Piquantes ou Insignifiantes
Haute Amitié Dopée et Orientée Pour Imbéciles

 

Les participants à l'atelier d'écriture le 3 novembre 2014

Motivation: Ré-interpréter les acronymes suivants : TOC, VTT, OVNI, TCAR, VOST, AAAAA, LPO, HADOPI .

Posté par lesplumesdeshaut à 18:48 - Permalien [#]


Récit étiologique

ileIl y a bien longtemps,il n’y avait pas d’île dans la mer, les bateaux naviguaient sans rencontrer d’obstacles mais aussi sans points d’arrêts pour se mettre à l’abri et se ravitailler au long cours. De nombreux marins mourraient faute d’eau potable et ceci entraînait de grandes pertes pour l’amiral Cristobal. Aussi alla-t-il consulter son astrologue préféré qui était aussi un peu géologue. Celui-ci avait entendu parler d’un éminent confrère chinois qui avait fait des merveilles en stoppant une éruption volcanique. Sachant qu’il y avait beaucoup de volcans éteints au fond de l’océan ce savant qui avait su en arrêter un saurait peut être aussi les réanimer. Notre astrologue entreprit donc un long voyage pour aller le consulter. Je ne sais ce que le savant chinois fit exactement mais depuis ce temps là il y a de nombreuses îles dans les océans et aujourd’hui elles sont devenues une grande destination touristique!
Geneviève, le 10 novembre 2014

 

Terre

Il y a bien longtemps, la terre n'était pas joyeuse. Elle était triste. Mais un jour survint, je ne sais d'où, une armée d'elfes. En voyant tout ce paysage maussade, sans vie, sans couleurs, leur vint une idée : « on va jouer aux magiciens ! Nous allons faire vivre de petits oiseaux aux mille couleurs, leurs chants sifflant d'arbre en arbre, colorier toute cette nature en plantant plein de graines de couleurs, faire apparaître des animaux vivant dans la forêt ! »
Les elfes voletaient en dispersant une poussière magique qui éclaira toute la terre et nettoya le ciel qui apparut d'un ton azur ; et le soleil qui n'était pas loin, réchauffa la terre de ses rayons dorés. La mer retrouva son bleu argenté. Dans un souffle de vent, les elfes et les petits lutins disparurent.
Et c'est depuis ce temps que la terre a pris vie.
Henriette, le 10 novembre 2014

 

 

Motivation: Écrire un texte, sous forme de conte, qui donne une explication imaginaire à un phénomène naturel. Commencer par « Il y a bien longtemps... » ; terminer par « Et c'est depuis ce temps que... »

Posté par lesplumesdeshaut à 17:59 - Permalien [#]

19 novembre 2014

Il y a...

Dans la braise, il y a des fadaises
Dans l'année, il y a des bébés
Et dans l'azur, il y a des brisures
Dans la brume, il y a des plumes
Dans l'amour, il y a de l'humour
Et dans le sang, il y a du sens
Dans la peine, il y a la reine
Dans le feu, il y a du bleu
Et dans la vie, il y a de la magie
Et dans l'homme, il n'y a que du baume.
Marie-Françoise, le 3 novembre 2014

 

Dans la braise il y a la chaleur de la flamme qui se transmet
Dans l'année, il y a des moments inoubliables, dont il faut se souvenir en priorité
Et dans l'azur,il y a le bleu, de toutes les nuances
Dans la brume, il y a la grisaille, mais avec l'espoir d'une éclaircie
Dans l'amour, il y a le plaisir de partager
Et dans le sang, il y a les globules rouges et blancs qui se bagarrent pour savoir lesquels auront le dessus
Dans la peine, il y a le désespoir du moment vécu, mais le partager, aide à surmonter
Dans le feu, il y a les flammèches qui pétillent et dansent avec joie
Et dans la vie, il y a de bons moments, suivant notre humeur
Et dans l'homme, il n'y a que... de bonnes intentions...
Annick, le 3 novembre 2014

 

Motivation: Compléter le texte suivant, inspiré de Mes parts semblables de Roger Bernard.
Dans la braise, il y a...
Dans l'année, il y a...
Et dans l'azur,...
Dans la brume, il y a...
Dans l'amour, il y a...
Et dans le sang, il y a...
Dans la peine, il y a...
Dans le feu, il y a...
Et dans la vie,...
Et dans l'homme, il n'y a que...

Posté par lesplumesdeshaut à 21:42 - Permalien [#]

18 novembre 2014

3 minutes pour un mot

j-aime-lire2-300x255

LIRE : Quel plaisir de lire, dès que j'ai un moment libre, par exemple après être sortie un après-midi au grand air des derniers jours de soleil, rentrer, se mettre à l'aise et s'asseoir dans son fauteuil préféré, moment attendu de retrouver le livre en cours, pour vivre une autre histoire que la mienne ; instant délicieux...
Annick, le 3 novembre 2014

 

d7679b26

FEUILLE : En cette période d'automne, où les feuilles tombent, elle est de plus en plus salée la feuille d’impôt, heureusement que j'ai quelques feuilles de papier sur lesquelles je peux épancher mes regrets.
Jean-Maurice, le 3 novembre 2014

 

FUNAMBULE : Le funambule déambule sur une bulle. Ses testic.... tintinnabulent. funambuleSoudain, il bascule sur une tarentule et on se bouscule dans le crépuscule. Les bravos pullulent. Pauvre funambule, il n'a plus de pull et se trouve trop nul.
Fabienne, le 3 novembre 2014

 

Motivation: Écrire pendant trois minutes sur chaque mot suivant : Lire, Feuille, Funambule

 

Posté par lesplumesdeshaut à 17:03 - Permalien [#]

Inventaire à la Prévert

logo-inventaireUne loi
Deux sommaires
Trois chapitres

Quatre dossiers
Cinq sous-dossiers
Six articles
Sept références
Huit notations
Neuf règles
Dix votes
Onze notes
Douze avocats
Treize policiers
Quatorze jurés
Quinze jours
Marie-Françoise, le 10 novembre 2014

Un couteau blanc
Deux tasses noires
Trois jupes oranges
Quatre murs beiges
Cinq routes bleues
Six chevaux hongres
Sept tapis gris
Huit soirées voluptueuses
Neuf traits d'humour
Dix règles faciles
Onze maîtresses dociles
Douze chiffres rouges
Treize chances sans couleurs
Quatorze idées neutres
Quinze gâteaux au chocolat
Seize lignes doubles

Jean-Maurice, le 10 novembre 2014

Motivation : En s'inspirant du texte Inventaire de Prévert, faire une liste de thèmes, objets, sentiments, personnes, actions qui n'ont aucun rapport les uns avec les autres.
Variante : Faire une liste numéraire, de une à quinze.

 

Posté par lesplumesdeshaut à 17:00 - Permalien [#]

Petites annonces

 

petites-annoncesLouerais pour les vacances au soleil, Prince charmant, pour illuminer mes journées maussades.
Henriette, le 13 octobre

Donne, contre bon soin, jeune prince charmant, pour cause de manque d'expérience.
Émilie, le 13 octobre

Pour vos soirées d' ambiance, vos week-end entre amis, je vends cocktails de fous rire déclinés sous diverses formes et tonalités. Livraison à domicile. Qualité garantie. Trop sérieux, s'abstenir. N B pas repris mais échangé.
Marie-Claire, le 13 octobre

 

Vends un coffre-fort endommagé pour y ranger des idées neuves.cloud-secu
Yvonne, le 13 octobre

Vends coffre-fort avec code. Peu servi. A récupérer sur place à l'adresse ci-dessous :
BNP Paribas, salle des coffres-forts n° 107.
Fabienne, le 13 octobre

Motivation: Écrire des petites annonces pour vendre, rechercher, acheter, donner, échanger...
A utiliser: galet, fou rire, pluie, prince charmant, coffre-fort, ticket de loterie

Posté par lesplumesdeshaut à 16:56 - Permalien [#]

Homonymes

images

Paul prend une poêle, la met sur le poêle et se brûle les poils de la main. Il fait un bond. Ce n'est pas bon pour le chat qui passe par le chas d'une énorme aiguille et va faire un saut vers le seau en fer où il découvre, vert de peur, des vers de terre.Il regrette le thon de ton ami...
Yvonne, le 18 novembre 2014

 

 

index

Du haut de sa chaire, monsieur le curé prêchait sur la faiblesse de la chair ; tandis qu'une petite fille croquait dans la chair d'une pêche.
Henriette, le 18 novembre 2014

 

 

 

Motivation : écrire des phrases en utilisant des homonymes (mots qui ont la même forme orale ou écrite mais des sens différents).

Posté par lesplumesdeshaut à 16:54 - Permalien [#]

Continuer le texte

En voyant la porte minuscule, j'ai cruvenise 25 juillet 2011 648 entrer dans la maison des petits nains de Blanche-neige. Je n'en croyais pas mes yeux ; la pièce était immense. Le plafond formait une voûte avec des peintures. Je me sentais perdue dans cette pièce. Les visiteurs ne savais pas où se diriger. Les meubles paraissaient minuscules. Il n'y avait pas de fenêtre. Les lumières paradaient sur les murs. Nous vîmes alors arriver un petit homme trapu et court pour nous guider, en racontant une histoire imaginaire.
Henriette le 13 octobre 2014

 

 

maison

… Dans la maison trop chargée du Chiekh Yamany, le chef du village, que les enfants désignaient par « tète de pastèque ». Sa femme, sa cousine, la première, car il en avait, comme tout le monde le savait, quatre s'appelait « fleur d'oranger ». Elle boitait depuis la première année de son mariage. N'ayant pas vu la porte basse, elle a eu le malheur de s'y cogner. Il faut préciser que « fleur d'oranger » louchait, et ceci depuis sa naissance. Dans ces conditions de la petite porte de la chambre, elle n'a pas eu d'enfants... du coup la deuxième femme arrive. suivie par la 3ème et la 4ème... Dieu est trop magnifique... Chieck Yamany n'a pas eu d'enfants.. alors il a achèté des moutons ....et laisse tous les enfant du quartier jouer avec... il est toujours vivant ce Chieck Yamany..
Rabiah, le 13 octobre 2014

Motivation: Continuer le texte suivant, tiré de L'enfant de sable de Tahar Ben Jalloun.
"C'est une porte minuscule, il faut se baisser pour passer. La petitesse de l'entrée contraste avec les dimensions de la pièce qui accueille les visiteurs interloqués..."

 

Posté par lesplumesdeshaut à 16:53 - Permalien [#]