21 avril 2015

Mots imposés

cafe colombieurl

Petit-Déjeuner

Un soleil curieux éclairait la pièce, la cafetière laissait passer son café de Colombie ; au loin, sur la falaise, un enfant, montre en main, relevait le temps de retour de son boomerang. Un gâteau, tout chaud, attendait sur la table près de la tasse à café.
Genveiève

 boomearang

aiguille montreLe soleil darde ses rayons vers un homme curieux qui se promène avec une cafetière sur la tête qui va peut-être se mettre en route et l'emmener vers La Colombie. Il suffit qu'il aille vers la falaise et pointe l'aiguille de sa montre vers l'horizon. A peine arrivé, il voit un énorme gâteau et se régale déjà, mais, par un effet boomerang, le voilà à nouveau sur la plage de Dieppe. Il va pouvoir rêver de son voyage manqué. Yvonne

 

 

 

Motivation : Chaque participant à l'atelier donne un mot imposé
Soleil – Boomerang – Cafetière – Colombie – Falaise – Montre – Curieux – Gâteau

Posté par lesplumesdeshaut à 09:49 - Permalien [#]


09 avril 2015

Recette de printemps

Printemps2

Ingrédients:
- 200 g de gourmandise
- 150g de légèreté
- 150g d'optimisme
- 5 pétales de roses
- 3 zestes de pensées
- 1 brin de muguet
- 3 pincées de cannelle
- 1/2 litre de lait

Préparation: Bien mélanger le tout,cuire un tant soit peu, et monter le 1er mai en procession à Bonsecours pour le déguster avec le "lait de mai" servi dans une ferme de la commune (coutume locale).
Annick, le 23 mars 2015

Gâteau de printemps
Pour le gâteau, vous prenez une poignée de jonquilles, pâquerettes, les fleurs qui apparaissent, quelques bourgeons, des herbes tendres.

Vous mélangez le tout avec deux verres d'eau de la source pour faire une pâte colorée.
Mettez dans un moule en forme de cœur. Faire cuire à four modéré.
Quand le gâteau est froid, vous le coupez, et là le gâteau s'ouvre et libère toutes les fleurs qui s'envolent dans un petit vent à l'odeur du printemps.
Henriette, le 23 mars 2015

Pour un printemps réussi,
Commencer par interdire pesticides, herbicides et autres poisons,
Libérer les animaux de leurs étables et enclos,
Méalnger quelques jours de pluie avec les rayons du soleil,
Agiter le vent pour que les graines s'envolent,
Augmenter les chances de réussite avec des abeilles et des papillons.
Vous devriez obtenir des fleurs et surtout de la bonne humeur!
Emilie, le 23 mars 2015

Motivation: Ecrire une recette de printemps

Posté par lesplumesdeshaut à 23:55 - Permalien [#]

Alchimie de livres

 

alchimistePerchée sur le versant sud de la montagne de la Vache qui pleure, une petite maison en bois abrite un ermite endurci.Il se nourrit des herbes que lui a conseillées une sorcière célèbre et boit l'eau de la rivière qui coule à une minute de marche de son abri.
Cet homme était auparavant un guerrier  féroce et sanguinaire mais, le jour où il découvrit que sa femme pratiquait l'adultère quotidien avec son meilleur ami, il décida d'aller pratiquer la solitude  dans la nature où il devint un alchimiste réputé.
D'ailleurs, si cela vous intéresse, il nous a laissé un manuscrit nous léguant tous ses secrets sur la vie, la mort, l'amour et les labours, en vente sur mon site au prix dérisoire de 49 euros 99, frais de port compris.
Fabienne, le 23 mars 2015

 

Je devais faire une présentation de Paolo Coelho pour le salon du livre. Je pensais aux manuscrits  qu'il avait écrits ; je n'avais que quelques minutes, j'avais donc besoin de solitude pour me concentrer ; je partis près de la rivière au pied d'une montagne. Je réfléchissais à l'alchimiste des mots, quand je vis venir une espèce de sorcière ; je la voyais pleurer, elle était bizarre, son accoutrement me faisait penser à un guerrier ; puis m'apercevant, elle partit en courant. J'étais surpris, je restais sans idée pour continuer.
Annick, le 23 mars 2015

 

oh! toi l'alchimiste de ma solitude
Viens essuyer mes larmes comme par habitude
Avant que je n'ai le temps de pleurer
Et ainsi eviter que la riviere ne puisse deborder
De mon adultère, tu deviendras le guerrier
En quelques minutes ré-apprends moi à rêver
Je deviendrais la sorciere de tes desirs
Ce  serait comme plonger dans un manuscrit du plaisir
Nous survolerons des montagnes de bonheur
Rien que pour le plaisir de nos deux corps
Rendant nos draps complices pacifiques
De nos chevauchées fantastiques
Caline

Motivation: Ecrire un texte en utilisant les mots suivants (issus des titres des livres de Paulo Coelho):
Alchimiste - Guerrier - Manuscrit - Adultère - Montagne - Rivière - Pleurer - Sorcière - Minutes - Solitude

Posté par lesplumesdeshaut à 23:38 - Permalien [#]

Correspondance

Lettre1

Ma chère Sachiko,

Dans ta dernière lettre, j'ai bien reçu ta photo habillée et maquillée en geisha ton visage poudré tes cheveux coiffés je t'imagine en train de servir le thé et de lire des poèmes ancestraux à des messieurs raffinés.Pendant qu'ici le 21ème siècle ne tient pas toutes ces promesses, nous commençons à abandonner nos charrettes et vendons tous nos chevaux. Même si les jeunes sont modernes comme tous les jeunes de l'Europe, dans les campagnes j'ai parfois l'impression de vivre encore l'après-guerre.Il semble qu'un grand fossé nous sépare, mais le cœur des femmes étant le même je t'envoie mes sincères amitiés.

Renata

Christiane, le 16 février 2015

Lettre2

Bonjour Katiba,
Il y a longtemps que je voulais vous écrire, mais au dernier moment, je n'osais pas le faire.

Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi, car je vous ai connue pendant la guerre d'Algérie. J'étais militaire dans l'armée Française ; cela ne me plaisait pas du tout, mais il était obligatoire de partir, lorsque l'on avait l'âge requis.
Nous nous sommes rencontrés dans la taverne du bled, où les militaires allaient se détendre après les combats ; vous étiez avec des amies et petit à petit, nous deux,  le sommes devenus aussi. Nous nous isolions des autres pour avoir de longues conversations sur la peinture, la littérature; nous avions de nombreux sujets de conversation. Le patron du bar devait souvent nous mettre dehors car il voulait fermer ; nous ne voyions pas le temps passer.
Maintenant j'aimerais vous revoir car chacun est reparti de son côté. Pour moi, au cours d'un déplacement en Allemagne pour mon travail, j'ai rencontré ma femme, et je suis resté dans son pays. Elle aimerait connaître la région d'Algérie où j'étais affecté, et ce serait un excellent moyen de retisser des liens d'amitié, et connaître votre vie actuelle.
Nous serions très heureux, mon épouse et moi,si vous vouliez bien nous répondre
Edgar

Annick, le 16 février 2015

Motivation: A partir de deux photos tirées au sort (issue du livre 6 milliards d'Autres), imaginer une lettre qu'une des personnes envoie à l'autre.

Posté par lesplumesdeshaut à 23:19 - Permalien [#]