09 avril 2015

Recette de printemps

Printemps2

Ingrédients:
- 200 g de gourmandise
- 150g de légèreté
- 150g d'optimisme
- 5 pétales de roses
- 3 zestes de pensées
- 1 brin de muguet
- 3 pincées de cannelle
- 1/2 litre de lait

Préparation: Bien mélanger le tout,cuire un tant soit peu, et monter le 1er mai en procession à Bonsecours pour le déguster avec le "lait de mai" servi dans une ferme de la commune (coutume locale).
Annick, le 23 mars 2015

Gâteau de printemps
Pour le gâteau, vous prenez une poignée de jonquilles, pâquerettes, les fleurs qui apparaissent, quelques bourgeons, des herbes tendres.

Vous mélangez le tout avec deux verres d'eau de la source pour faire une pâte colorée.
Mettez dans un moule en forme de cœur. Faire cuire à four modéré.
Quand le gâteau est froid, vous le coupez, et là le gâteau s'ouvre et libère toutes les fleurs qui s'envolent dans un petit vent à l'odeur du printemps.
Henriette, le 23 mars 2015

Pour un printemps réussi,
Commencer par interdire pesticides, herbicides et autres poisons,
Libérer les animaux de leurs étables et enclos,
Méalnger quelques jours de pluie avec les rayons du soleil,
Agiter le vent pour que les graines s'envolent,
Augmenter les chances de réussite avec des abeilles et des papillons.
Vous devriez obtenir des fleurs et surtout de la bonne humeur!
Emilie, le 23 mars 2015

Motivation: Ecrire une recette de printemps

Posté par lesplumesdeshaut à 23:55 - Permalien [#]


Alchimie de livres

 

alchimistePerchée sur le versant sud de la montagne de la Vache qui pleure, une petite maison en bois abrite un ermite endurci.Il se nourrit des herbes que lui a conseillées une sorcière célèbre et boit l'eau de la rivière qui coule à une minute de marche de son abri.
Cet homme était auparavant un guerrier  féroce et sanguinaire mais, le jour où il découvrit que sa femme pratiquait l'adultère quotidien avec son meilleur ami, il décida d'aller pratiquer la solitude  dans la nature où il devint un alchimiste réputé.
D'ailleurs, si cela vous intéresse, il nous a laissé un manuscrit nous léguant tous ses secrets sur la vie, la mort, l'amour et les labours, en vente sur mon site au prix dérisoire de 49 euros 99, frais de port compris.
Fabienne, le 23 mars 2015

 

Je devais faire une présentation de Paolo Coelho pour le salon du livre. Je pensais aux manuscrits  qu'il avait écrits ; je n'avais que quelques minutes, j'avais donc besoin de solitude pour me concentrer ; je partis près de la rivière au pied d'une montagne. Je réfléchissais à l'alchimiste des mots, quand je vis venir une espèce de sorcière ; je la voyais pleurer, elle était bizarre, son accoutrement me faisait penser à un guerrier ; puis m'apercevant, elle partit en courant. J'étais surpris, je restais sans idée pour continuer.
Annick, le 23 mars 2015

 

oh! toi l'alchimiste de ma solitude
Viens essuyer mes larmes comme par habitude
Avant que je n'ai le temps de pleurer
Et ainsi eviter que la riviere ne puisse deborder
De mon adultère, tu deviendras le guerrier
En quelques minutes ré-apprends moi à rêver
Je deviendrais la sorciere de tes desirs
Ce  serait comme plonger dans un manuscrit du plaisir
Nous survolerons des montagnes de bonheur
Rien que pour le plaisir de nos deux corps
Rendant nos draps complices pacifiques
De nos chevauchées fantastiques
Caline

Motivation: Ecrire un texte en utilisant les mots suivants (issus des titres des livres de Paulo Coelho):
Alchimiste - Guerrier - Manuscrit - Adultère - Montagne - Rivière - Pleurer - Sorcière - Minutes - Solitude

Posté par lesplumesdeshaut à 23:38 - Permalien [#]

Correspondance

Lettre1

Ma chère Sachiko,

Dans ta dernière lettre, j'ai bien reçu ta photo habillée et maquillée en geisha ton visage poudré tes cheveux coiffés je t'imagine en train de servir le thé et de lire des poèmes ancestraux à des messieurs raffinés.Pendant qu'ici le 21ème siècle ne tient pas toutes ces promesses, nous commençons à abandonner nos charrettes et vendons tous nos chevaux. Même si les jeunes sont modernes comme tous les jeunes de l'Europe, dans les campagnes j'ai parfois l'impression de vivre encore l'après-guerre.Il semble qu'un grand fossé nous sépare, mais le cœur des femmes étant le même je t'envoie mes sincères amitiés.

Renata

Christiane, le 16 février 2015

Lettre2

Bonjour Katiba,
Il y a longtemps que je voulais vous écrire, mais au dernier moment, je n'osais pas le faire.

Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi, car je vous ai connue pendant la guerre d'Algérie. J'étais militaire dans l'armée Française ; cela ne me plaisait pas du tout, mais il était obligatoire de partir, lorsque l'on avait l'âge requis.
Nous nous sommes rencontrés dans la taverne du bled, où les militaires allaient se détendre après les combats ; vous étiez avec des amies et petit à petit, nous deux,  le sommes devenus aussi. Nous nous isolions des autres pour avoir de longues conversations sur la peinture, la littérature; nous avions de nombreux sujets de conversation. Le patron du bar devait souvent nous mettre dehors car il voulait fermer ; nous ne voyions pas le temps passer.
Maintenant j'aimerais vous revoir car chacun est reparti de son côté. Pour moi, au cours d'un déplacement en Allemagne pour mon travail, j'ai rencontré ma femme, et je suis resté dans son pays. Elle aimerait connaître la région d'Algérie où j'étais affecté, et ce serait un excellent moyen de retisser des liens d'amitié, et connaître votre vie actuelle.
Nous serions très heureux, mon épouse et moi,si vous vouliez bien nous répondre
Edgar

Annick, le 16 février 2015

Motivation: A partir de deux photos tirées au sort (issue du livre 6 milliards d'Autres), imaginer une lettre qu'une des personnes envoie à l'autre.

Posté par lesplumesdeshaut à 23:19 - Permalien [#]

31 mars 2015

Dis-moi dix mots 2014

affiche-dix-mota-ba

"C'est quoi ce tohu-bohu ?
Je n'ai jamais vu un charivari pareil !!! Mais vous êtes tous des oufs.
Faut être sérieusement timbré pour ambiancer une soirée en chantant des fariboles et en faisant des zig-zags à tire-l'arigot.
Vous feriez mieux d'aller vous enlivrer, c'est meilleur pour la santé..."

Fabienne

Dans cette bibliothèque, un bon groupe était venu  s'enlivrer à tire-larigot quand soudain, un hurluberlu un peu ouf s'est levé apostrophant nos lecteurs entrainant un charivari et un tohu-bohu indescriptible. Pendant que nos lecteurs dans un climat ambiancé regardaient ébahis notre timbré repartir en zigzag.
Mais tout ceci n'était que faribole et le groupe se remit à lire.
Christiane

Motivation: Ecrire un texte en utilisant les mots suivants (mots proposés dans la cadre de la semaine de la francophonie 2014)
Tohu-bohu - Charivari - Oufs - Timbré - Ambiancer - Fariboles - Zig-zags - A tire l'arigot - Enlivrer - Hurluberlu


Posté par lesplumesdeshaut à 17:50 - Permalien [#]

Dis-moi dix mots 2015

 KermesseEcoutez-moi, braves Inuits, et bravo pour votre zénitude. J'ai à vous parler d'une sérendipité qui me laisse tout dépité ; je vous l'avoue car j'ai découvert sur un stand très kitch de votre kermesse de  ravissants grigris. Je dis bravo encore pour ces réalisations qui sont un amalgame de textiles de couleurs très diverses d'un très bel effet. Je vais, de ce pas, créer prochainement un wiki afin qu'inuits ou non inuits puissent le consulter et éventuellement cibler sur la commande de ce produit.
Marie-Claire, le 16 mars

Il faut savoir atteindre la zénitude complète surtout quand on se retrouve au milieu d'une kermesse où les bravos retentissent de partout et où l'on trouve des stands de chamboule-tout amoncelant des amalgames de boîtes aux couleurs super kitsch dans lesquels on peut gagner des colliers et des gri-gris fabriqués par des inuïts qui ne cherchent qu'à cibler le bon chaland après être allés faire un tour sur wiki pour trouver comment exploiter une nouvelle sérendipité.
Fabienne, le 16 mars

A l'hôpital, notre collègue Inuit, portant toujours sur lui son gri-gri et, après un amalgame de données bien ciblées trouvées sur wiki,  venait de serendipiter une nouvelle molécule. Bravo à lui et pour ce faire, il était aujourd'hui invité à la kermese de l'hôpital, se dirigeant vers des jeux un peu kitsch et ressentant une profonde zénitude ; il faisait plaisir à voir.serendipite
Christiane, le 16 mars

Un après-midi dominical de fin d'hiver, je me pose la question : Que faire ? Etudier sur un wiki la vie du peuple inuit ? aller visiter une foire-à-tout, kermesse de la brocante, de la déco kitsch ? Dénicher un grigri à offrir ensuite à une amie pour son anniversaire -  un cadeau bien ciblé, ce serait une idée. Et, si j'avais la chance de faire de la sérendipité dans ma recherche. Par contre, je ne veux pas d'amalgame. Tout compte fait, pourquoi ne pas s'accorder un temps de zénitude ? Bravo, j'ai fait mon choix.
Marie-Françoise, le 16 mars

Motivation: Ecrire un texte en utilisant les mots suivants (mots proposés dans la cadre de la semaine de la francophonie 2015Inuit - Grigri - Amalgame - Cibler - Wiki - Serendipité - Kermesse - Kitsch - Zénitude - Bravo

Posté par lesplumesdeshaut à 17:46 - Permalien [#]


Explicit "Un tout petit rôle

Théatre de printemps - Audition103203476
"- Madame c'est à vous, déclamez votre texte.
Voyons l'avez vous bien dit? Oui"
Je vous engage pour un petit role un tout petit role.
Christiane

J'entre dans un tout petit théâtre. Je rencontre un tout petit monsieur. C'est un tout petit metteur en scène. Et pour moi qui suis une toute petite comédienne, il va me donner un petit rôle. Un tout petit rôle.
Yvonne

Dans ce film bien drôle " Les Tribulations des Pitchounes ", Julie et Pauline, ces deux inséparables amies, pourtant douées et brillantes, n'ont tenu qu'un petit rôle, un tout petit rôle.
Denise

Motivation: Ecrire un texte qui se termine par les phrases suivantes
"Un petit rôle. Un tout petit rôle."

 

Posté par lesplumesdeshaut à 17:31 - Permalien [#]

Par la fenêtre

DP2040091aepuis que je viens à l'atelier d'écriture j'ai l'impresion d'avoir ouvert la fenêtre de mon esprit, j'apprends de nouveaux mots SERENDIPITE BOUSTROPHEDON PROCRASTINER, ainsi pas à pas j'agrandirai cette fenetre jusqu'à devenir une grande baie de savoir et de convivialité qui s'ouvrira de plus en plus sur les autres et sur le monde.
Christiane

Quel bonheur de pouvoir découvrir à travers cette fenêtre fermée,  toute cette nature qui se réveille et qui frémit après s'être endormie pendant cet interminable et rude hiver. Mais le plaisir sera à son comble quand le soleil et les températures printanières permettront d'ouvrir cette fenêtre et de pouvoir découvrir cette nature qui renaît avec ses bourgeons, ses fleurs multicolores, ses gazouillis d'oiseaux, son chant du coq .... Tous ces prémices annoncent l'arrivée des beaux jours tant attendus.
Denise

 

 

 

Il arrêta sa voiture devant le garage, sortit de son véhicule, oubliant sa sacoche. Il chercha la clé de sa maison dans la poche de son pantalon et ouvrit la porte d'entrée. Le silence l'accueillit, le happa, l'avala. Il grimpa l'escalier, espérant s'extraire de ce magma abyssal et arriva à l'étage des chambres de ses enfants. Pas de bruit.Pas de pas. Pas de bruit de pas. Rien. Que son souffle. Que son coeur. Que sa vie. Il escalada l'échelle de meunier qui menait à la chambre parentale. Nulle présence que la sienne.Plus de parfum de rose. Plus de musique douce. Rien qu'un lit défait, froid, étranger. Lui tournant le dos, il fit trois pas et sauta...par la fenêtre.
Fabienne

Motivation: Ecrire un texte, à partir de l'expression "Par la fenêtre"

Posté par lesplumesdeshaut à 17:24 - Permalien [#]

Insurrection poètique

 

insurrectionPPune

Il est grand temps de rallumer les étoiles
Les idées, tels des points lumineux sans voiles
Se succèdent chez les artistes en mal d'inspiration :
Sculptures hybrides, tordues, effilées, en insurrection.

Tableaux disproportionnés débordant de couleurs,
Textes à trous, inspirant les balles et les heurts
Gueuloirs de mots, faisant naître désordre et peur

Devant de telles réalisations, même la nature
Se révolta et fit naître dans toutes les pâtures
Des orages zébrés et des cris stridents
Qui chassèrent les artistes et leurs œuvres en même temps.

Jean-Maurice, le 16 mars

 

Il est grand temps de rallumer les étoiles,
InsurrectionPoétiqueIl est grand temps d'affaler nos voiles,
Il est grand temps d'éteindre nos centrales,

Il est grand temps de remonter notre moral,
Il est grand temps de s'asseoir et de discuter,
Il est grand temps de donner et de partager,
S'asseoir, discuter, donner et partager,
Ecouter, entendre, accueillir et accepter.
Pourquoi nous, qui ne sommes que de la poussière,
Perchés sur un minuscule grain de poussière,
Ne voyons-nous pas la beauté de l'univers,
Dans les yeux de nos soeurs et de nos frères.
UN PEU D'AMOUR, BORDEL !!!
Au nom de ce fameux ciel
Où les étoiles meurent de honte
En voyant nos coeurs de fonte.

Fabienne,le 16 mars 2015

Motivation: En commençant par les mots "Il est grand temps de rallumer les étoiles...", écrire un texte d'insurrection poétique (Thème du Printemps des poètes 2015).

Posté par lesplumesdeshaut à 17:12 - Permalien [#]

Ni... ni

J'avais demandé à Nicole Nivelle de me préparer un dessert ni plus ni moins compliqué que celui de la semaine dernière. Mais , quand je suis arrivée, jai vu une personne que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam. Bref,ce gâteau n'était ni fait ni à faire car il n"était ni cru ni cuit. En plus, elle l'avait agrémenté, dune crème anglaise lqu"elle avait bien sûr achetée mais la coquine s'était dit "ni vu ni connu, je dirai que c'est moi qui l"ai faite". Ce dessert était d"après elle une spécialité niçoise ou peut être nippone... en la matière,il n y a ni Dieu ni maître.
Bref, vous voyez ce texte n"a ni queue ni tête et  tout ce que vous pourrez penser ne me fait ni chaud ni froid.

Marie-Claire

Quant ils s'aiment, c'est ni toi, ni moi... c'est la terre entière. L 'amour est formidable ni chaud ni froid, quoique certaines fois il ne soit ni en hiver ni en été, il est de tous les temps, davantage dans le futur, ni dans le présent ni au passé.
La vie est précieuse qu'on soit ni beau ni moche, ni riche ni pauvre… Des fois on s'amuse et ni les rires, ni les pleurs ne nous arrêtent...
La vie est importante pour tous, ni les vieux, ni les jeunes n'échappent au malheur.

Rabiah

Motivation: Ecrire un texte en utilisant un maximum d'expression avec "Ni...ni"

Posté par lesplumesdeshaut à 16:41 - Permalien [#]

Poésie à l'infinitif

bebeLa Naissance

Etre deux,
Avoir envie
S'embrasser et
Aimer, puis
Concevoir.
Attendre et attendre encore
Accrocher (jeannot)
Dormir, se prolonger
C
hoisir un prénom
Prévoir pour accueillir, langer, coucher, biberonner, essuyer, laver,habiller, consoler
S'agiter, pleurer, souffrir, respirer, expulser et
Naître.
Choyer, bercer, allaiter, sourire, éduquer, grandir et
Recommencer.

Jean-Maurice, le 9 mars

Participer à un atelierecrire
Ecrire, griffonner, raturer
Gribouiller
Chercher une idée

Consigner
Effacer, oublier, recommencer
Abandonner
Que faire du papier ?
Plier, déchirer ?
Mettre en boule ?
Ne plus écrire.

Caline

Motivation: Ecrire un poème, en commençant chaque vers par un verbe à l'infinitif, à la manière de Déménagement de Georges Perec.

Posté par lesplumesdeshaut à 16:35 - Permalien [#]