14 octobre 2014

Tautogrammes

coquelicot-sans-fond-250

Chaque coquelicot contient certaines couleurs caractéristiques car cela claque commodément, clairement, calmement. Depuis des décennies, dans des denrées diététiques, dansent des diablotins.

Yvonne, le 22 septembre 2014




 vendanges

Vite, venez voir, vendangeurs, vendangeuses, voisins, voisines, Vendredi, Victor va vider véritable vin vieux! Vrais vertiges vertigineux ! Véridique ! Vous verrez !

Marie-Claire, le 22 septembre 2014





Motivation : Ecrire une phrase en utilisant la même lettre au début de chaque mot.

 

 

 

Posté par lesplumesdeshaut à 17:11 - Permalien [#]


Le génie des coïncidences

livreLes exemples de coïncidences ne manquent pas mais qui s’interroge sur leurs origines?
L’auteur, à travers plusieurs histoires, plus surprenantes les unes que les autres, nous livre ses déductions et ses explications. Vous serez surpris en découvrant les sources parfois évidentes parfois improbables de rencontrer celui ou celle que vous n’attendiez pas.
Vous pouvez faire confiance à l’auteur, c’est un philosophe reconnu.
J.L. est prof de philo à l'Université de Rouen c’est son deuxième roman.

Geneviève, le 22 septembre 2014

Motivation: A partir du titre d'un livre qui s'appellerait "Le génie des coïncidences", écrire la quatrième de couverture.

Posté par lesplumesdeshaut à 17:11 - Permalien [#]

Jardin de prénoms

fee2

Lily-Mae et Yacinthe partent se promener dans le beau jardin de Jasmine, leur voisine. Ils vont y chercher la guillerette fée Bleuette, celle qui donne leur couleur à toutes les fleurs. Mais, ils ont beau l'appeler, la fée ne répond pas. Ils se lancent donc à sa recherche derrière les blanches marguerites, sous les anémones roses.

Personne.

Soudain, sous un iris bleu, la silhouette de la coquine se dessine.

"Je vous ai bien eus", s'esclaffe-t-elle en souriant.

"Cueillez cette violette et embrassons-nous. Et souhaitons que, à jamais, le parfum de toutes les fleurs embaume notre monde et parfume nos vies ! ".

Fabienne, le 6 octobre 2014

 

 

Motivation: Trouver des prénoms qui sont aussi ou qui évoquent des noms de fleurs, puis écrire un texte.

Posté par lesplumesdeshaut à 17:11 - Permalien [#]

Humeur du 29 septembre

volcanLes manifestants, suite au vote, entament un marathon, en hommage au chat qui doit avoir son siège. La tension est celle d'un volcan car la force des divisions est extrême.

Jean-Maurice, le 29 septembre 2014

 

Les manifestants font un marathon en hommage aux chats, sans tension, sous la menace du volcan prêt à se réveiller, avec force ; ils tiennent un siège, tous en accord sur le résultat du vote.

Annick, le 29 septembre 2014

Motivation :Ecrire un texte en utilisant les mots de l'actualité du jour :
Marathon - chat - manifestants - volcan - hommage - siège - tension - vote - force - division

 

 

Posté par lesplumesdeshaut à 17:11 - Permalien [#]

02 juin 2014

Des mots pour une histoire

medaillonDans le château où régnait l'effervescence, La Pompadour se promenait en laissant entrevoir son médaillon. La joie régnait sur tout ce monde subtil. La jalousie passait, comme un éclair, sur le visage des dames de la cour.
Arsène Lupin fit son entrée dans la château, comme un passe-muraille.
Il jeta son dévolu sur le médaillon de La Pompadour. Il passa devant le buffet, prit des gâteaux salés et se promena en les croquant.
Il huma le parfum entêtant de la foule. La lumière était translucide. Il ne put subtiliser le médaillon lisse avec ses mains poisseuses mais fit une éraflure sur la robe de La Pompadour. Et repartit avec un goût amer.

Henriette, le 2 juin 2014

 

Planete terreLes anges, Gandhi et Robespierre s'exposent leurs points de vue sur les humains, installés sur une petite muraille basse, fabriquée avec quelques nuages ciselés.
Chacun avance ses arguments et son opinion :
Robespierre, amer ne voit que les côtés sombres : la pollution, l'argent, la quête du pouvoir... qui mènent l'humanité au désespoir.
Gandhi, avec toute sa compassion rejette ce discours agressif. D'une voix lisse et douceâtre, il demande à son compagnon d'entrevoir la luminescence de ces hommes, tout petit sur Terre, en les caressant du regard.
Robespierre se met alors en colère : « J'en ai marre de ton discours entêtant ! Ces hommes ont un avenir opaque ! » Il balance vers la terre, la bouteille posée entre eux et part en insultant son ami : « Va te faire embaumer ! »

Émilie, le 2 juin 2014

 

 

Lorsque Arsène Lupin, subtil, à la recherche d'un Médaillon, entrevit au pied de la muraille : d'Artagnan, il eut quelques inquiétudes.
Agressif, et vif comme l'éclair, d'Artagnan, avec son épée ciselée, le frôla. La joie d'Arsène Lupin devint amère quand il vit trois ombres qui suivaient d'Artagnan.
Le combat est trop salé écrivit-il à Maurice Leblanc, je ne rapporterai pas ce Médaillon....et l'histoire fut la plus courte écrite à ce jour.

Jean-Maurice, le 2 juin 2014

 

Motivation :
* Choisir 2 noms parmi ces noms propres : Robespierre, Mistinguett, Gandhi, Surcouf, Tartarin, D'Artagnan, Sarkozy, La reine Victoria, Arsène Lupin, Raspoutine, Néfertiti, Hitler, La Pompadour, Hitchock.
* Choisir 2 noms parmi ces objets : Médaillon, landau, bouteille, muraille, vélo, espadrille, plaque, tuyau, couffin, gouttière.
* Choisir 2 noms parmi ces sentiments : Solitude, joie, nostalgie, enthousiasme, jalousie, inquiétude, hilarité, désespoir, compassion.
* Dans la gamme des sens, choisir:
3 mots pour le goût : Amer, insipide, douceâtre, acidulé, croquer, mâchonner, faisandé, canine.
3 mots pour le toucher : Lisse, râpeux, frôler, caresser, choc, éraflure, poisseux, aigu, ciselé.
3 mots pour la vue : Sombre, opaque, translucide, viser, entrevoir, luminescence, éclair, aveuglant, crépusculaire.
3 mots pour l'odorat : Subtil, agressif, embaumer, citronné, fragrance, empuantir, humer, entêtant, aromatiser, exhalaison.

Posté par lesplumesdeshaut à 18:48 - Permalien [#]


Mots imposés, dans l'ordre

LibertéLa nostalgie s'empare lentement de l'Orient. Ce qu'endure les peuples de ces pays blessés n'est pas fini. Des espoirs anéantis aussi vite que des changements de lune, des vérités à double sens assénées pour guérir les peines de tous et les empêcher de partir. Loin des royaumes d'antan où regnait la philosophe des soufis, des peuples se trouvent inondés par des pluies de paroles dures et imposantes, poussés à prendre le chemin d'un prophète détourné pour faire perdre tout espoir de liberté et d'égalité.

Émilie, le 2 juin 2014

Motivation : Ecrire un texte en utilisant les quinze mots suivant, dans l'ordre.
Nostalgie – Orient – Endurer – Pays – Lune – Vérité – Peine – Partir – Loin – Royaume – Soufi – Pluie – Chemin – Prophète – Espoir.

Posté par lesplumesdeshaut à 18:34 - Permalien [#]

28 mai 2014

Des métiers en expression

Le pâtissier qui se perd dans le Paris-Brest.

Les fleuristes ont de belles pensées, des soucis et de belles gueules de loup.

Le pilote de ligne s'envoie en l'air.

L'informaticien, plein de puces, n'a plus rien à donner.

Le tailleur change d'avis comme de chemises.

Un professeur qui ne sait pas tirer la leçon.

Un boucher qui tombe sur un os.

Un ministre à qui l'on a volé son portefeuille.

Un écrivain qui jette l'encre.

Un jardinier qui se plante.

Un curé qui coud au point de croix.

Un éducateur à la recherche de morpions.

Une maîtresse qui ne fait que des ardoises.

Texte collectif écrit le 26 mai 2014

Motivation: Associer un métier avec une expression.

Posté par lesplumesdeshaut à 10:59 - Permalien [#]

23 mai 2014

Sublime musique

Le concert fut sublimeSublime musique
Les musiciens sont dans la rime
Le bruit autour de moi était à haïr
Les enfants couraient sans obéir
Du haut de son estrade, le chef d'orchestre s'évertue
Nos oreilles s'habituent,
A certains moments, la musique fléchit
Pour redonner un son enrichi
Les trompettes sont rebelles
Et s'impose à l'ensemble en elle
Nous évoluons dans les écrits
Dont la musique n'a pas de prix

Henriette, le 19 mai 2014

Motivation: Compléter le texte avec les débuts des rimes suivantes
.....sublime,
.....rime:
.....haïr;
.....obéir.
.....s'évertue,
.....s'habitue;
.....fléchit
.....enrichit.
.....rebelle,
.....elle.
.....écrits
.....prix

Posté par lesplumesdeshaut à 23:49 - Permalien [#]

16 mai 2014

Doubles Syllabes

zinzin

Était-il coco, ce bébé avec son pompon rouge ?
Il prenait la tété sous les yeux de sa mémé qui gardait son kiki pendant le « bubu » du lolo.
Ce n'était pas sisi, cela aurait été cucul !
Ils étaient tous baba d'admiration sauf dédé, son frère qui voulait faire caca et montrait son cucul !
C'est le toutou du tonton qui indiqua le pipi tandis que le bébé faisait déjà dodo.

Jean-Maurice, le 12 mai 2014

Riri, Fifi et Loulou, en vacances chez pépé et mémé allaient les rendre complètement zinzin.
Ils imitaient le ronron du chat toute les nuits, inventaient le royaume des oompa-loompa avec leurs joujoux et des bonbons, réclamaient caca, pipi, popo sans arrêt, ne voulaient manger que des chouchoux et des chichis. Sans compter le bébé qui enchaînaient les rototos dans les bras de son papa qui voulait faire dodo.
C'était le pompon!

Emilie, le 12 mai 2014

Motivation: Ecrire un texte en utilisant un maximum de mots avec des syllabes doubles.

Posté par lesplumesdeshaut à 14:43 - Permalien [#]

08 mai 2014

Les ailes des papillons

 

La fille aux papillons

La petite fille fut sans voix devant la beauté des papillons sans leurs ailes déployées, sans couleurs.
Elles se confondaient sans doute avec le feuillage.
Sans explications, ils battirent des ailes, les couleurs se diffusaient sans bruit à travers les rayons du soleil.
Sans préambule, ils se posaient sur les fleurs sans les surprendre.
La petite fille attrapa un papillon. Ce fut sans peine qu'il se posa sur sa main, sans bouger. Elle put admirer le papillon.
Sans doute, elle aurait voulu le toucher du doigt.
Mais il s'envola dans le ciel.
Sans dévolu, elle le regarda se perdre dans l'horizon, sans un au revoir.

Henriette, le 5 mai 2014.

Motivation:Ecrire un texte avec un maximum de "sans".

Posté par lesplumesdeshaut à 13:12 - Permalien [#]